Accueil > Mode d’emploi > Introduction : vocabulaire SPIP

 

Introduction : vocabulaire SPIP

Par webmaster - 5/10/2005

 

Utilisation de SPIP

L’utilisation de SPIP peut s’avérer complexe pour les nouveaux utilisateurs qui ne connaissent pas les concepts et les termes spécifiques aux outils de gestion de contenu (CMS). Cet article s’attache à présenter ces concepts et les termes les plus fréquemment utilisés lorsque l’on parle de SPIP :

Site public et espace privé

  • SPIP sépare le site en deux espaces : le site public et l’espace privé (ou espace des rédacteurs).

  • Le site public est ce qui est publiquement consultable par vos visiteurs.

  • L’espace privé est l’espace réservé aux rédacteurs et administrateurs pour préparer le contenu à publier.

  • L’espace privé est accessible uniquement sur identification ; chaque auteur (rédacteur ou administrateur) dispose d’un login et d’un mot de passe personnels.

  • Les administrateurs ont plus de pouvoir que les rédacteurs. Ce sont eux qui déterminent quels articles sont publiés, quelle est la structure des rubriques...

  • L’espace privé s’affiche par défaut en « interface simplifiée » : toutes les fonctions ne s’affichent pas, ce qui rend l’interface moins intimidante et plus facile à maîtriser. Il faut passer en « interface complète » pour avoir accès aux fonctions avancées.

  • Tout le travail éditorial se fait dans l’espace privé.


La structure du site

  • Le site SPIP est structuré en rubriques. Tout contenu publié sur le site sera placé dans une rubrique (et une seule) particulière. Il s’agit donc d’un classement obligatoire.

  • Les rubriques sont organisées en « arborescence » : toute rubrique peut contenir des sous-rubriques, les sous-rubriques des sous-sous-rubriques, et ainsi de suite sans limitation.

  • On aura donc plusieurs niveaux de rubriques : les rubriques de premier niveau (situées «  à la racine du site »), les rubriques de second niveau, de troisième niveau, etc.

  • Bien sûr, vous choisissez vous-mêmes le nombre de niveaux de façon totalement libre.

  • Seules apparaissent sur le site les rubriques contenant au moins un contenu publié (par exemple un article, ou une sous-rubrique non vide).

Contenu rédactionnel (1) : les articles

  • Les articles sont le type de contenu principal de SPIP.

  • Chaque article est constitué au minimum d’un titre et d’un texte. Il est placé dans une rubrique, comme tous les contenus de SPIP.

  • Il est fortement conseillé d’utiliser, l’editeur graphique intégré a SPIP pour créer la contenu d’un article ce qui permet d’effectuer très simplement les opérations utiles telles que : mise en italiques, en gras, création d’un intertitre, affichage d’une liste à puces, insertion d’une image.

  • On peut utiliser des champs supplémentaires : sous-titre, chapo, post-scriptum, etc. Ces champs sont disponibles dans le formulaire mais peuvent être laissés vides.

  • Chaque article peut avoir un, plusieurs ou aucun auteur. Par défaut, l’auteur d’un article est la personne qui l’a créé. On peut en ajouter ou en enlever d’autres : articles collectifs, articles anonymes.

  • Un article est daté à sa publication. Il porte de plus, optionnellement, une date de rédaction antérieure pour signifier qu’il s’agit d’une republication.

  • Un article est soumis à un processus de publication : il est, au départ, en cours de rédaction par son auteur. Seul son auteur peut le voir, ainsi que les administrateurs du site. Lorsqu’il est prêt, il est proposé à la publication par son auteur, pour que les autres auteurs puissent donner leur avis. Enfin, si accord il y a, il est validé (publié en ligne) par un administrateur. Il apparaît alors dans le site public (cliquer sur « voir en ligne »).


Le site public : le système de cache

  • Le site public utilise un système (dit « système de cache ») pour ne pas surcharger l’hébergeur : un peu de la même façon que le facteur ne passe qu’une ou deux fois par jour au lieu d’apporter le courrier sur demande. Une page n’est calculée qu’à intervalles réguliers (une ou deux heures, par défaut)  : il peut donc y avoir un délai pour l’apparition des publications ou des modifications.

  • Pour forcer un recalcul individuel sur une page donnée du site public, cliquer le bouton « recalculer cette page ». Cette option n’est disponible qu’aux administrateurs.

     

Les auteurs

  • Deux niveaux d’accès («  statuts ») : rédacteurs et administrateurs. 

  • Les administrateurs peuvent créer des comptes d’accès pour les rédacteurs, ou changer leur statut.

  • Les rédacteurs ne peuvent pas publier directement de contenus, seulement en proposer ; les contenus doivent être validés par un administrateur.

  • Les rédacteurs ne peuvent pas se retirer comme auteur de leurs propres articles, et créer à dessein un article anonyme ou usurpateur d’identité.

     

Contenu rédactionnel (2) : les brèves

Les brèves sont un type de contenu plus simple que les articles :

  • Elles sont dépourvues d’auteur.

  • Elles offrent moins de champs que les articles, mais offrent un champ dédié pour effectuer un lien vers une adresse externe (URL). Ainsi les brèves sont le moyen privilégié pour mettre en ligne des dépêches d’information, annoncer des événements, ou faire une petite revue de presse (ou de Web). Les brèves sont en général réservées aux nouvelles objectives, qui ne nécessitent pas un travail rédactionnel ou délibératif prolongé.

  • Le processus de publication est simplifié par rapport aux articles : une brève est proposée, publiée ou refusée.

  • Les brèves ne peuvent être placées que dans les rubriques de premier niveau (« à la racine » du site).

     

Les images et documents attachés

  • On peut attacher des images (et documents) aux articles et aux rubriques.

  • Les possibilités sont multiples (et parfois délicates à maîtriser) : afficher une image dans un texte, créer un lien vers un document, mettre en place une gallerie d’images ou une rubrique de téléchargement...

  • On peut ajouter un titre et un descriptif optionnels aux images et documents attachés.

  • On peut aussi inclure («  embed » en anglais) certains objets multimédia.

  • Les types de documents que l’on peut attacher sont limités par le système. Ceci pour des raisons de sécurité (par exemple, l’attachement d’un script PHP est interdit). Les types de fichiers bureautiques et multimédia courants sont acceptés.

     

Recherche automatique sur le site public : le moteur de recherche

  • Le moteur de recherche peut être activé en option.

  • Il indexe automatiquement les articles, les brèves, les rubriques, les sites référencés.

  • La construction de l’indexation se fait au fil des visites sur le site public, il faut donc attendre un certain temps avant que l’indexation soit complète.

     

 

 

[Page Précédente] [Dans la même rubrique] [Sommaire]

 

 

Site du CNRS Logo OMP
Logo UPS
Logo INSU-CNRS

Annuaire

Rechercher

Sur ce site



Bibliotheque

Laboratoire Astrophysique de Toulouse - Tarbes (UMR5572)

CNRS (Midi-Pyrénées)

Univ. Paul Sabatier

Liens utiles

Accueil Imprimer Contact mail Plan du site Crédits