Accueil > Séminaires d’Astrophysique > Propagation des noyaux ultra-énergétiques et l’origine de la cheville du spectre des rayons cosmiques

 

Propagation des noyaux ultra-énergétiques et l’origine de la cheville du spectre des rayons cosmiques

Denis Allard

Par Stephane Charpinet - 22/03/2006

 

Séminaires d’Astrophysique

de l’Observatoire Midi-Pyrénées


Séminaire de 

Denis ALLARD

(Université de Chicago, USA)


Jeudi 6 Avril 2006 à 11h

CESR


Propagation des noyaux ultra-énergétiques et l’origine de la cheville du spectre des rayons cosmiques

Après avoir introduit la problématique du rayonnement cosmique a ultra-haute énergie (RCUHE), J’aborderai différents modèles susceptibles d’expliquer les données actuelles aux énergies extrêmes ainsi que leurs implications sur la transition entre les composantes galactique et extragalactique du rayonnement cosmique. Je montrerai en particulier que le modèle aujourd’hui le plus populaire, à savoir une composante extragalactique purement protonique dominant le rayonnement cosmique dès 5.1017 eV, rencontre de nombreux problèmes pour expliquer les données de composition actuellement disponibles et qu’une composition mixte de protons et de noyaux dominant après la cheville du spectre des UHECR semble donner une compréhension globale plus naturelle des observations. Pour terminer, je reviendrai sur les mécanismes de production de neutrinos cosmogéniques et donnerai des prédictions concernant les flux attendus pour les différents modèles abordés précédemment.

 

 

[Page Précédente] [Dans la même rubrique] [Sommaire]

 

 

Site du CNRS Logo OMP
Logo UPS
Logo INSU-CNRS

Annuaire

Rechercher

Sur ce site



Bibliotheque

Laboratoire Astrophysique de Toulouse - Tarbes (UMR5572)

CNRS (Midi-Pyrénées)

Univ. Paul Sabatier

Liens utiles

Accueil Imprimer Contact mail Plan du site Crédits