Accueil > Équipes > Magnétisme Solaire et Stellaire > physique stellaire

 

physique stellaire

Par Pascal Petit, Frédéric Paletou - 11/07/2007
Par Pascal Petit, Frédéric Paletou - 11/07/2007

 

Physique stellaire au sein de l’équipe Magnétisme solaire et stellaire

Cette activité s’articule principalement, depuis 2005, autour de l’exploitation scientifique des spectropolarimètres ESPaDOnS (CFHT, Hawaii) et NARVAL (TBL, Pic du Midi), deux instruments essentiellement conçus et construits à l’OMP et dont les spécifications sont optimisées pour la détection et la caractérisation (topologie, variabilité) des champs magnétiques stellaires.

Par leurs performances, ces instruments de nouvelle génération ont permis d’aboutir à une large couverture du diagramme H-R. Désormais, allié au pouvoir collecteur d’un télescope de 3.6 m, ESPaDOnS permet les mesures de champ magnétique sur des étoiles de magnitude visuelle de l’ordre de 13 (pour les étoiles peu massives) et ouvre un champ d’étude important sur le magnétisme des étoiles jeunes. Pour sa part, le rendement scientifique du TBL a été nettement amélioré depuis la mise en service de NARVAL ; la demande de temps d’observation est fortement à la hausse en 2007 (pression 3 sur le second semestre). Les principaux programmes menés avec NARVAL sont ceux qui nécessitent un grand nombre de nuits et se concentrent sur des cibles plus brillantes que celles qui requièrent d’observer au CFHT.

Parmi les derniers résultats marquants :
- la caractérisation du champ magnétique de l’étoile jeune et massive tau Sco (type spectral B), dont la topologie indiquerait plutôt une origine fossile que dynamo (comme dans le Soleil, par exemple).
- la caractérisation du champ magnétique d’une étoile de très faible masse (entièrement convective).
- la détection d’un champ magnétique dans les régions internes d’un disque proto-planétaire.
- l’interaction entre une planète extra-solaire et la magnétosphère de son étoile.
- Des travaux sur le magnétisme et les pulsations des étoiles de Herbig Ae/Be (etoiles jeunes et massives, progénitrices des etoiles magnétiques chimiquement particulières).

Voir aussi nos
projets instrumentaux, ainsi que nos projets de bases de données.

 

 

[Page Précédente] [Dans la même rubrique] [Sommaire]

 

 

Site du CNRS Logo OMP
Logo UPS
Logo INSU-CNRS

Annuaire

Rechercher

Sur ce site



Bibliotheque

Laboratoire Astrophysique de Toulouse - Tarbes (UMR5572)

CNRS (Midi-Pyrénées)

Univ. Paul Sabatier

Liens utiles

Accueil Imprimer Contact mail Plan du site Crédits