Accueil > Séminaires d’Astrophysique > L’Univers à très grand redshift étudié grâce aux télescopes gravitationnels

 

L’Univers à très grand redshift étudié grâce aux télescopes gravitationnels

Johan Richard (Department of Astronomy, California Institute of Technology)

Par Stephane Charpinet - 21/05/2007

 

Séminaires d’Astrophysique

de l’Observatoire Midi-Pyrénées


Séminaire de

Johan RICHARD

 (Department of Astronomy, California Institute of Technology)

Jeudi 31 Mai 2007 à 11h

LATT - Salle Coriolis


L’Univers à très grand redshift étudié grâce aux télescopes gravitationnels

Un des objectifs les plus récents de la cosmologie moderne consiste à caractériser la nature, les propriétés physiques et l’époque de formation des sources responsables de la réionisation cosmique. La poursuite des recherches de galaxies au-delà de z 6.5 pour atteindre cet évènement majeur de l’histoire de l’Univers requiert des observations extrêmement profondes dans le domaine proche-infrarouge. D’ici à la construction des télescopes au sol de classe 20-30 m et le lancement du James Webb Space Telescope, les sondages utilisant les lentilles gravitationnelles offrent la seule possibilité de vérifier par spectroscopie la présence d’une population abondante de sources de faible luminosité. Je présente les résultats de trois projets utilisant l’effet d’amplification des amas de galaxies lentilles, dans le but de contraindre l’abondance des galaxies à z 6-10. Ces sondages combinent des approches complémentaires, depuis la technique traditionnelle des "dropouts", appliquée sur des images sol du VLT/ISAAC ou du télescope spatial (ACS/NICMOS), jusqu’à une recherche systématique d’émetteurs Lyman-alpha faibles avec Keck/NIRSPEC, dans les régions où l’on trouve l’amplification maximale. En dépit des incertitudes inhérentes à ce type de sondages, ces études démontrent la possibilité, dans les quelques années qui viennent, d’obtenir un aperçu de la nature de l’Univers à z 10, ce qui a une grande importance préalablement à la mise en service des futurs grands projets comme les ELTs.

 

 

[Page Précédente] [Dans la même rubrique] [Sommaire]

 

 

Site du CNRS Logo OMP
Logo UPS
Logo INSU-CNRS

Annuaire

Rechercher

Sur ce site



Bibliotheque

Laboratoire Astrophysique de Toulouse - Tarbes (UMR5572)

CNRS (Midi-Pyrénées)

Univ. Paul Sabatier

Liens utiles

Accueil Imprimer Contact mail Plan du site Crédits