Accueil > Séminaires d’Astrophysique > Physique du rayonnement de « spinning dust »

 

Physique du rayonnement de « spinning dust »

Yacine Ali-Haïmoud (CalTech)

Par Stephane Charpinet - 13/01/2009

 

Séminaires d’Astrophysique

de l’Observatoire Midi-Pyrénées


Exceptionnellement

Séminaire de

Yacine ALI-HAÏMOUD

(CalTech)

Mercredi 14 Janvier 2009 à 14h

OMP, salle Coriolis


Physique du rayonnement de « spinning dust »

Depuis sa première détection par Leitch et al. en 1997, le rayonnement micro-onde dit « anormal » a été observé à plusieurs reprises, tant dans des nébuleuses particulières que comme émission galactique diffuse. Il est fondamental de bien comprendre la physique de ce rayonnement, entre autres pour pouvoir mener des analyses précises du fond diffus cosmologique (CMB). Draine et Lazarian (1998) ont suggéré que cette émission était due à des grains de poussières en rotation (« spinning dust »), possédant un dipôle électrique permanent. Dans ce séminaire, je présenterai le travail théorique que j’ai effectué avec Christopher Hirata et Clive Dickinson, pour la quantification précise de ce rayonnement (Ali-Haïmoud, Hirata & Dickinson, 2008, arXiv:0812.2904). Après une revue des observations, je décrirai la physique très riche des poussières interstellaires, et l’émission de « spinning dust » qui résulte de leur rotation. Je présenterai le code SPDUST permettant de calculer ce rayonnement. Je donnerai enfin, les limitations du modèle et quelques perspectives pour le futur du « spinning dust ».

 

 

[Page Précédente] [Dans la même rubrique] [Sommaire]

 

 

Site du CNRS Logo OMP
Logo UPS
Logo INSU-CNRS

Annuaire

Rechercher

Sur ce site



Bibliotheque

Laboratoire Astrophysique de Toulouse - Tarbes (UMR5572)

CNRS (Midi-Pyrénées)

Univ. Paul Sabatier

Liens utiles

Accueil Imprimer Contact mail Plan du site Crédits